Retour
21 / 02 / 2017

Le Compte Personnel d’Activité (CPA) : un nouvel outil au service de l’emploi

Le Compte Personnel d’Activité (CPA) a été instauré par la loi n° 2016-1088 du 8 aout 2016, et est utilisable depuis le 12 janvier 2017. L’objectif du CPA est de faciliter la construction de parcours professionnels de plus en plus variés, qui se caractérisent par une hausse de la mobilité géographique, des changements de statut, de cumul d’activités, et par l’apparition de nouvelles formes d’emploi du fait de l’essor du numérique.  

Le CPA regroupe trois comptes distincts : le compte personnel de formation (CPF), le compte prévention pénibilité (CPP) et le compte d’engagement citoyen (CEC).

Le CPF accorde la possibilité d’acquérir des droits à la formation tout au long de sa vie professionnelle ; le CPP permet aux actifs exposés à des facteurs de risque de pénibilité de cumuler des points convertibles en formation, temps partiel ou retraite anticipée ; enfin, le CEC recense les activités de bénévolats et ouvre un droit à la formation pouvant aller jusqu’à 20 heures de formation par an.

Le CPA s’adresse à tous dès 16 ans (salariés du secteur privé, demandeurs d’emploi, fonctionnaires, travailleurs indépendants, chefs d’entreprise) et offre une palette large de services numériques :

L’originalité du CPA réside aussi dans la possibilité d’obtenir des heures de formation à partir d’activités bénévoles ou associatives. En effet, le compte d’engagement citoyen (CEG), permet aux personnes réalisant des engagement citoyens bénévoles pour volontaires d’obtenir 20 heures de formation par an, dans la limite d’un plafond de 60 heures.

Depuis janvier 2017, chaque actif peut créer son compte sur www.moncompteactivité.fr via internet ou sur application mobile. Il est cependant à noter que les travailleurs indépendants n’y auront accès qu’à partir du 1er janvier 2018.