Retour
22 janvier 2009

La suite des « Misérables » de V. Hugo, autorisée

En 2001 le TGI de Paris avait débouté la société PLON pour avoir édité deux romans de François Cérésa, présentés comme la suite des « Misérables » et avait considéré que de tels romans dénaturaient l’œuvre de Victor Hugo.

Puis en 2004, la cour d’appel de Paris avait condamné les Editions Plon, avant que la cour de cassation ne lui donne raison en janvier 2007, puis l’affaire a été de nouveau renvoyé devant la cour d’appel de Paris.

Le 19 décembre dernier, la 4e chambre de la cour d’appel de Paris, a débouté les héritiers Hugo ainsi que la Sociétés des Gens de Lettres, et a considéré que cette suite ne porte pas atteinte à l’œuvre de Victor Hugo.